La force d'une solidarité: Se regrouper !
samedi le 18 novembre 2017

Historique de la CDC

 Année  Faits saillants  
1967  

Naissance du Comité des affaires sociales (CAS) composé principalement d'intervenants du réseau dont la mission vise la coordination des affaires sociales sur le territoire de Laval, municipalité nouvellement née de la fusion de 14 petites villes.
Les premières préoccupations du Comité sont de nature municipale, plus particulièrement les inondations printanières.

 
1970

Transformation du CAS en Assemblée des Organismes Sociaux Laval (AOSL) dont les objectifs sont la coordination des échanges, l'identification des problèmes majeurs de chaque partenaire, l'établissement de mécanismes de coordination et l'identification des ressources en place sur le terrain.

 
1972

Les premiers organismes communautaires se joignent à l'AOSL.

 
1974

Incorporation du Comité des Organismes Sociaux de Laval (COSL). La première permanence du COSL est alors assurée par le Centre de données sociales.

 
1976

Questionnement sur les orientations du COSL. Adoption d'objectifs visant la circulation de l'information, l'identification des ressources et l'augmentation des contacts entre organismes. Les inondations printanières amènent le COSL à offrir, de façon exceptionnelle, des services directs d'aide aux sinistrés.

 
1978-1988  

Le COSL vit une situation financière difficile. Suite à un sondage interne, le COSL adopte de nouvelles orientations. En plus de poursuivre les objectifs traditionnels du regroupement, il ajoute trois volets à son  intervention:
o apporter un appui à ses membres,
o désavouer toute action ou situation portant préjudice au bien-être collectif,
o appuyer toute action visant l'amélioration de la qualité de vie à Laval. 
Le COSL travaille sur plusieurs dossiers au cours de cette période : immigration, jeunesse, personnes âgées, chômage, santé mentale, délinquance adulte, et ce, en fonction des besoins issus de la communauté. Des comités de travail sectoriels permettent au COSL de traiter de ces sujets.
Déjà, le COSL se réunit mensuellement, principalement pour permettre aux membres d'échanger de l'information.

 
1985

Intensification de la présence des membres du COSL à la Table de concertation de la santé et des services sociaux de Laval (TCSSSL), ancêtre de la Régie régionale de Laval.

 
1990 

Dans le contexte de la réforme de la santé et des services sociaux, les nouveaux besoins de concertation amènent plusieurs organismes communautaires à devenir membres du COSL.

 
1991 

 Les membres adoptent une résolution faisant du COSL un regroupement composé exclusivement d'organismes communautaires desservant la population lavalloise. Son rôle est alors davantage axé sur la promotion des organismes communautaires afin qu'ils puissent maintenir leurs services. Les objectifs visés sont :
- diffuser de l'information,
- assurer une meilleure collaboration entre les membres,
- concerter les membres sur tout sujet d'intérêt commun,
- permettre aux membres d'évaluer, appuyer et soutenir toute action pouvant favoriser la promotion sociale du milieu lavallois,
- promouvoir le maintien de services alternatifs, accessibles et flexibles,
- favoriser le développement des ressources communautaires. 

 
1992 
  • Le premier colloque des organismes communautaires lavallois permet de préciser le nouveau contexte de partenariat en émergence et l'importance du COSL comme acteur essentiel à la promotion et  à la reconnaissance des organismes communautaires. Le plan d'action du COSL est construit de façon à offrir du soutien technique aux organismes communautaires, dont des sessions de formation, à favoriser les projets communs de développement régional et à investir la sphère d'action politique.
  • C'est au cours de cette année que le COSL participe à la mise en place de la Régie régionale de la santé et des services sociaux en nommant des représentants au CA de la nouvelle instance.
 
1993

Le COSL adopte officiellement un mandat TROC, c'est à dire qu'il devient l'interlocuteur privilégié de la Régie régionale pour les organismes communautaires du secteur de la santé et des services sociaux de Laval. Il voit à la défense et à la promotion des intérêts spécifiques des groupes de ce secteur. À  partir de ce moment, le COSL investit massivement les divers comités de travail de la Régie régionale en plus d'assurer une présence au CA de cette instance. 

 
1994

Le COSL prend part à la mise en place du CRD-Laval en participant à l'élaboration de la planification stratégique régionale et en  déléguant des représentants au CA et à l'assemblée régionale de la nouvelle instance. 

 
1993-1998 

Divers dossiers attirent l'attention des membres au cours de cette période: la réforme de l'aide sociale, la mise en place du SACA, le développement social, les programmes d'employabilité, le financement de base et l'autonomie des organismes communautaires (plus spécifiquement en santé et services sociaux), l'évaluation, etc.

 
1995 

Transformation du COSL en Corporation de Développement Communautaire de Laval (CDC de Laval) afin de mettre en valeur la composition uniquement communautaire du regroupement. La nouvelle mission vise à assurer la participation des organismes communautaires au développement socio-économique de la région.
Le regroupement poursuit son travail de promotion et de défense des intérêts des organismes communautaires, entre autres, en poursuivant ses actions liées à son mandat TROC.

 
1996 

 Les membres de la CDC adoptent la Charte de principes. L'élaboration de ce document est rendu nécessaire face au questionnement qui sous-tend le passage difficile du COSL vers sa nouvelle mission de CDC. 

 
1997-1998 
  • Après un moratoire de deux ans ayant permis aux membres de la CDC de réfléchir et de préciser les critères d'adhésion au regroupement, le nombre de membres passe de 63 à 84 organismes communautaires, pour atteindre 96 membres en 1999.
  • La CDC de Laval investit plus intensément divers comités de travail du CRD-Laval, dont le CRESL et le comité lutte à la pauvreté. Elle obtient un siège au CA du CRD-Laval.
 
2007-2008  Les membres de la CDC participent à une grande démarche d'action communautaire autonome  
 2009-2010
  • Les membres de la CDC participent à une démarche de réappropriation de la Charte de principes de la CDC
  • La CDC de Laval est l'instigatrice du premier Forum social de Laval ayant lieu en avril 2009
 
 2011-2012  La CDC est fiduciaire du second Forum social de Laval ayant lieu en octobre 2012  
 2014-2015  La CDC est l'instigatrice de la Coalition lavalloise contre l'austérité, composée de plus de 33 organisations lavalloises syndicales, communautaires et de femmes.  

 

GRANDES CARACTÉRISTIQUES :

  • Les organismes communautaires, absents lors de la mise en place de la structure de concertation en 1967, ont su se réapproprier leur regroupement au fil des ans. D'une structure essentiellement institutionnelle en 1969, la CDC est devenue une table de concertation et d'échanges mixtes (1972-1990) pour ensuite réunir exclusivement  des organismes communautaires (1991). À partir du moment où les organismes se sont retrouvés entre eux, il y a  eu un élargissement marqué du membership du regroupement.
  • Depuis 1972, les organismes communautaires oeuvrant dans le champ de la santé et des services sociaux adhèrent majoritairement au regroupement régional multisectoriel. Les groupes des autres secteurs adhèrent plus massivement à la CDC à partir de la levée du moratoire en 1997.
  • Le COSL a adopté une mission large en devenant CDC en 1995, et ce, tout en maintenant un mandat spécifique aux organismes communautaires oeuvrant en santé et services sociaux (TROC).